top of page
Search

APPROPRIE-TOI DE TON HISTOIRE ! Ego, Croyances Limitantes & Estime de Soi / Fais le travail et transforme-toi !




Plonger dans le domaine de l'ego, c'est un peu comme entrer dans un vaste labyrinthe - c'est immense et ne peut pas être démêlé d'un seul coup. Mais je choisis quand même ce thème, car je crois en ce travail et je pense qu'il est nécessaire. Il serait excessivement présomptueux de ma part de me présenter comme une experte en la matière. Cependant, j'ai consacré beaucoup de temps à une introspection personnelle approfondie et j'ai exploré de nombreux livres sur le sujet, notamment ceux du Dr. Nicole Lapera ('How to do the work') et du Dr. Shefali Tsabari ('Radical Awakening'). Dans cette Newsletter, je résume les grandes lignes et les points clés à retenir, car le but n'est pas de faire le travail des psychologues, mais plutôt de partager mon expérience pour te guider et t'inspirer à faire les tiennes.


Alors, on y va?


Commençons par définir l'ego et les croyances limitantes de manière simple mais puissante, afin de de prendre conscience de ces concepts. Je décrirais l'ego comme le "conteur d'histoires" ou la "voix dans ta tête". C'est un peu comme le narrateur de ta vie, qui façonne tes pensées et tes actions en fonction de ta perception de toi-même et de la manière dont tu penses que les autres te voient. Ainsi, l'ego influence ta perception des choses. On pourrait le comparer à une paire de lunettes à travers lesquelles tu vois le monde. Quant aux croyances limitantes, on peut les comparer à des "obstacles mentaux" ou des "barrières invisibles". Ce sont des pensées qui pourraient te retenir, te convaincant que certaines choses ne sont pas possibles ou que tu n'en es pas capable. Souvent, l'ego et les croyances limitantes travaillent ensemble. Par exemple, l'ego pourrait raconter une histoire qui renforce une croyance limitante, créant une boucle qui nous maintient coincés.


Un thème récurrent que j'ai observé chez beaucoup de mes client(e)s est une croyance persistante - la croyance qu'ils ne méritent pas de consacrer du temps et des efforts à prendre soin d'elles (eux)-mêmes. L'inclination à prioriser la carrière, la famille, les enfants, la reconnaissance sociale, le couple et tout le reste au détriment de leur bien-être devient un fil conducteur. C'est un schéma qui se répète jusqu'à ce que leur monde semble s'effondrer. Un vide s'installe, les laissant mentalement, émotionnellement et physiquement épuisés. Malgré le succès externe, un sentiment de vide imprègne leur vie.


Dans la quête d'une vie extérieurement belle et accomplie, ils se déconnectent involontairement de leur être intérieur, perdant contact avec leur essence. Ils naviguent dans la vie à partir d'un lieu de peur et de pénurie, où la comparaison, la compétition, les affaires et les réalisations sont la norme. La réalisation, bien que subtile au début, commence à leur apparaître - quelque chose d'essentiel a été négligé. Leur ego a pris le contrôle, et les croyances limitantes ont dirigé leurs choix.


Soudain, ils se retrouvent fatigués, épuisés, anxieux et se sentant bloqués. Les éléments autrefois gratifiants de la carrière, des titres et de la famille ne remplissent plus leur coupe. C'est un moment de vérité - une prise de conscience que le chemin choisi n'était pas aligné avec leur véritable être.


Dans ce scénario, l' 'ego' est comme le narrateur dans notre esprit, dirigeant souvent nos actions basées sur la peur et la comparaison. Il nous pousse à prioriser les réussites externes au détriment de notre bien-être, créant une vie qui prend son origine dans le manque. D'un autre côté, les 'croyances limitantes' sont les pensées qui nous font sentir indignes de prendre soin de nous-mêmes. Elles façonnent nos choix et nous amènent à croire que tout le reste - carrière, famille, approbation sociale - est plus important que prendre soin de nous-mêmes.


L'ironie est que beaucoup pensent que consacrer du temps à prendre soin de soi diminuera leur capacité à réussir dans d'autres domaines de la vie. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Tout comme une machine bien entretenue fonctionne de manière plus efficace, une personne qui prend soin d'elle-même est mieux équipée pour faire face aux défis que la vie lui réserve. Elle est plus résiliente, plus concentrée et, finalement, plus productive.


La clé pour commencer à changer ces habitudes est d'être conscient, c'est-à-dire de se rendre compte de ces histoires que l'ego raconte et de remettre en question les idées qui nous limitent. Imagine que notre esprit suit un scénario qui doit être ajusté. Se libérer du stress physique, émotionnel et mental vient du fait de faire des choix conscients qui correspondent à qui nous sommes vraiment. Cela consiste à changer l'histoire que l'on se raconte, à donner la priorité à prendre soin de soi-même, et à comprendre que la véritable réussite commence de l'intérieur.


Comment est-ce que ça se passe pour toi ? De mon côté, c'est assez critique, avec cette voix intérieure qui me pousse à vouloir être meilleur que tout le monde, comme si c'était nécessaire pour simplement exister. Franchement... Pas la réalisation la plus sympa! Au début, c'était perturbant de voir comment je me conditionnais à esquiver le jugement, cherchant désespérément l'amour et l'approbation. Finalement, j'ai compris que ce n'est pas un protecteur, mais plutôt un gardien de la zone de confort, nous maintenant là où on se sent en sécurité et à l'aise. Mais là où il n'y a pas d'inconfort, il n'y a pas de progrès...


Une fois que tu le reconnais et que tu identifies son schéma, cela te donne le pouvoir de cultiver un équilibre et une conscience de toi-même. Lorsque l'ego adopte une attitude de diva (et crois-moi, il le fera constamment), bloquant tes ondes positives ou te traînant dans des conflits inutiles, sache que tu peux utiliser les outils suivants:

➡️ Respiration : Utilise ta respiration pour créer de l'espace pour toi-même et pour t'ajuster au corps, ressentant les sensations inconfortables et indésirables.

➡️ Résilience : Résiste à l'instinct de fuir l'inconfort ; sois là pour toi-même, plongeant plus profondément en toi avec curiosité et gentillesse. Tu serais surpris(e) de ce qui se cache en dessous.

➡️ Compassion : Plonge-toi dans l'amour, la bienveillance et les pensées nourrissantes. Accueille la peur, la douleur et le tumulte émotionnel avec acceptation. Tu n'es pas brisé(e) ; il n'y a ni honte ni culpabilité. Permets-toi d'être enveloppé(e) dans l'amour et la compassion. Tu n'as pas besoin d'être réparé(e) ; tu as besoin d'être vu(e), entendu(e) et aimé(e) précisément tel(le) que tu es, en ce moment.

➡️ Réflexion : Qu'est-ce qui est apparu pour toi dans ce moment difficile ? Qu'est-ce qui est possible en ce moment (l'occasion de recalibrer ta boussole intérieure - celle qui pointe vers ton vrai nord) ? Peux-tu passer de la peur, du blâme, de la culpabilité à la confiance, à la confiance, à la joie ? Rappelle-toi, il ne s'agit pas de bannir l'ego ; il s'agit de l'embrasser comme une partie unique de notre humanité.


En BONUS, voici 5 questions pour approfondir ton TRAVAIL SUR L'EGO (optionnel, mais fortement recommandé 😊) (Le cadre est en fait le même que dans mon LIVRE électronique sur les croyances limitantes) :

  1. Identifier pour prendre conscience

  • Réfléchis à un moment récent où tu as remarqué ton ego se manifester (auto-critique négative, voix intérieure non amicale, schémas répétitifs). Qu'est-ce qui l'a déclenché et comment cela t'a-t-il fait sentir ? Explore les croyances sous-jacentes qui alimentent ce dialogue intérieur. (Rappelle-toi que l'ego se manifeste dans tous les domaines de ta vie).

2. Défier pour remettre en question la vérité :

  • Examine la situation et remets en question sa validité. Est-ce la vérité ? Comment ton ego pourrait-il influencer tes pensées ?

3. Reformuler pour intégrer un nouveau langage :

  • Examine de plus près la croyance négative récurrente que tu as à propos de toi-même. Comment cela impacte-t-il ta perception de toi-même et d'où peut provenir cette croyance ? Pratique la reformulation de cette croyance de manière plus puissante et positive.

  • Exemple : 'Je ne suis pas digne de mon temps et de mes efforts, alors pourquoi m'embêter ? -> Essaie plutôt: Je suis intrinsèquement digne de mon temps et de mes efforts car ma croissance et mon bien-être comptent. Chaque moment que j'investis en moi-même est une contribution précieuse à mon cheminement. Je choisis de prioriser mon bien-être, reconnaissant(e) qu'en le faisant, je cultive une version plus forte et plus épanouie de moi-même. Ma valeur n'est pas déterminée par des facteurs externes, mais par l'engagement que je prends envers mon propre développement et mon bonheur. Je choisis de m'honorer et de m'investir, sachant que je suis digne du temps et des efforts nécessaires pour prospérer.'

4. Pratiquer pour renforcer ta nouvelle habitude :

  • Fais attention au langage que tu utilises en parlant de toi-même et avec toi-même. Y a-t-il des phrases spécifiques qui sapent constamment ta confiance ? Explore un langage alternatif et puissant et observe comment cela change ta mentalité. Exemple : Je me disais souvent : 'Pff, tu es tellement bête ! Regarde les autres, ils ont tous compris, parce qu'ils sont plus intelligents, plus forts, plus flexibles. Parce qu'ils étaient les meilleurs de leur classe. Toi, tu ne l'étais pas, et tu ne réussiras pas'. J'utilisais la comparaison et la compétition pour me saboter ou me pousser. (Ce qui est totalement malsain comme schéma ego). Aujourd'hui, j'honore mon parcours, les revers et les percées, car ils font tous partie du voyage et ils m'enseignent des leçons précieuses. Comme mon mari dit toujours : 'Tu ne peux pas perdre ! Tu grandis ou tu apprends'.

5. Auto-Compassion pour persister et instaurer la cohérence :

  • Examine ton dialogue intérieur. Comment ton ego a-t-il contribué à l'autocritique ? Pratique l'auto-compassion en étant présent(e) avec toi-même (j'adore poser mes mains sur mon cœur) et en te reconnaissant sans jugement, prêt(e) à accueillir toutes les parties de toi, afin que tu puisses créer un espace aimant pour réfléchir respectueusement et passer à autre chose.

​Rappelle-toi que se lancer dans le voyage de la découverte de soi prend du temps, demande de l'effort et un certain engagement. Ce n'est pas toujours une aventure pittoresque ; en fait, ça peut devenir un peu chaotique. Chacun a sa propre façon unique de naviguer sur ce chemin, et il n'y a pas de solution universelle.


Ce qui a vraiment fait la différence pour moi, c'est de m'entourer de personnes qui me tenaient responsable et m'encourageaient sans limites et sans conditions. C'est primordial de se sentir aimé, entendu et vu. Crois-moi, il y a eu des moments qui n'étaient pas jolis. Pourtant, ma famille et mes amis les plus proches ne m'ont jamais laissée tomber. Dans leur amour, leur bienveillance, leur énergie et leur compassion, j'ai trouvé la force de me relever encore et encore.

J'ai appris l'art de me créer un espace – un havre de paix où je pouvais m'effondrer et rassembler le courage de continuer à avancer. Et maintenant, je suis là, créant cet espace pour toi. Un lieu où tu peux te sentir en sécurité, aimé(e), entendu(e) et vu(e). Où tu peux faire le travail, être soutenu(e) et trouver des conseils.


Aie confiance en ta valeur, en ta puissance, en toi-même. Ce voyage est pour toi et personne d'autre ! La durée n'est pas une mesure parce que, une fois engagé(e), le temps devient irrélevant. C'est l'aventure de ta vie, savoures-en chaque étape tout en découvrant la vie qui prend son origine dans l'abondance, la joie et la facilité.

12 views0 comments

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page